Toujours pas de vin BIO Européen

Publié le par Let

 

BIO-EU.jpg

 

 

La Commission Agriculture n’a pas trouvé d’accord sur une législation des vins BIO … en cause, la teneur en sulfites.

 

Malgré plusieurs mois d’un dur labeur au sein du Comité Permanent de l’Agriculture Biologique, la Commission de l’Agriculture a décidé de ne pas instaurer de règles sur les vins BIO, toujours exclus de la législation européenne, s’il faut encore le souligner.

Le(s) motif(s) :
Aucun accord n’a été trouvé sur la teneur des breuvages en sulfites !.. ( cf : mon précédent article sur le sujet, ha mais c'est qu'on suit cela dans ma salle de bain !)
La Commission avait proposé des normes plus basses que celles des vins dits « traditionnels ».

L’Italie était plutôt favorable à cette proposition mais s’est retrouvée bien seule face aux autres Etats membres.

Conséquences : les producteurs ne pourront pas commercialiser leurs vins avec le logo européen. La  mention « vin issu de raisin de l’agriculture biologique », reste, quant à elle la seule possibilité pour les vins sans intrant chimique.
Alors que le marché des vins bio a doublé depuis 2005, le cahier des charges du vin bio européen qui devait entrer en vigueur au 1er juillet de cette année … ne verra donc pas (encore) le jour, à moins que les organisations professionnelles européennes que sont le Copa et le Cogeca ne relancent la négociation … à suivre !

Repères :
- À ce jour, les limites fixées par l’Europe sont de : 150 mg/l pour les vins rouges, 200mg/l pour les vins blancs.
La proposition était
(respectivement) de : 100mg/l et 150 mg/l.
- Sulfitage : le site de la FNIVAB nous explique tout ça.

Mise à jour 16/02/2012 :

L'Union européenne a adopté le 8 février de nouvelles règles pour le vin biologique : Interview - Dominique Marion, président de la Fnab, et Dominique Techer, vigneron bio et administrateur de la Fnab, saluent cette avancée qui marque un tournant pour les professionnels.

 


Publié dans Viti-vini

Commenter cet article

ardoneo 02/03/2011 15:24



on attend avec impatience une vraie clarification pour le consommateur sur ce sujet.



Let 02/03/2011 15:31



Et oui ... merci à vous pour votre comentaire !